Skip to content

L’âge pivot ou l’autre diagonale du vide

Les années s’égrènent et voient chacune l’arrivée de leurs mots, leurs expressions.

Il y a une année nous apprenions quelle était cette diagonale désormais connue de tous ; la diagonale du vide qui part des Ardennes sur une vaste bande large de 100 à 250 km, qui englobe dans son ventre le massif central pour finir en s’ébourrant sur les plages du sud-ouest. Cette diagonale ou l’emploi, puis les services de l’état se sont depuis 30 ans partiellement retirés.

Avec une fin d’année 2019 chaotique, ce n’est plus cette diagonale qui raisonne dans nos rues mais désormais c’est l’âge pivot qui cristallise de nouvelles tensions.

Cette cristallisation n’est pas sans intérêt à la lecture de notre expérience au sein d’OMS.

En effet chaque jour nous recrutons au sein de notre pool de consultants de nouveaux experts indépendants qui sauront demain accompagner l’un de nos 600 clients allant de la Start Up aux grands acteurs du CAC 40 (50% des sociétés composant le CAC 40 ont fait appel à OMS).

Pour assurer simultanément près de 150 projets nous sommes toujours friands de nouvelles compétences aux parcours cohérents et exemplaires, aussi pour nourrir notre base de consultants nous voyons chaque semaine près de 20 candidats pour en retenir moins de la moitié.

Notre cabinet propose de manière complémentaire des profils d’anciens des grands cabinets de conseil en stratégie, ancien de cabinets d’audit et de TS et managers de transitions mais aussi d’anciens cadre dirigeants au parcours intéressant.

Ainsi nous voyons des candidats aux expériences et profils variés allant de 27 ans à 64 ans.

Il est étonnant de constater chez nos candidats que l’âge pivot réel n’est pas de 64 ans…

 A 30 ans nos jeunes consultants très diplômés après une expérience dans un grand cabinet ont une confiance en eux qui n’a d’égale que la gourmandise de nos clients pour ces jeunes pousses. A 40 ans nous sommes à l’acmé et les consultants qui nous rejoignent accompagnent avec légitimité et expérience nos clients sur des projets de direction et de management. A partir de 50 ans nous avons schématiquement deux types de consultants qui se présentent à nous :

·       les premiers conservent l’énergie du projet, l’envie d’accompagner et de partager tels de jeunes sages leur longue expérience. Ces profils sont particulièrement appréciés dans des fonctions financières et plus généralement de Manager de Transition. Ils viennent nourrir nos clients de leur longue expérience rassurante,

·       Les seconds qui ne peuvent intégrer notre pool de consultants ont, malgré des parcours exemplaires parfois exceptionnels, perdu du fait souvent d’un rebond professionnel qui tarde cette gourmandise du projet et la confiance qui l’accompagne.

S’il est vrai que l’âge de cessation d’activité évolue depuis 14 ans dans le bon sens avec un taux d’emploi en net hausse (taux d’emploi des 50/64 ans 49,9% en 2007 et 59,1% en 2017), il est aussi exact qu’à 64 ans le taux d’emploi réel n’est plus que de 30%.

Chez OMS nous contribuons à notre mesure à repousser cette autre diagonale du vide, chaque génération est essentielle au bon fonctionnement de l’entreprise. Si nous avons de jeunes consultants de moins de 30 ans qui peuvent construire en quelques jours un plan stratégique pour un acteur de premier ordre, nous savons aussi placer une diplômée HEC de 55 ans en mission de Directrice Marketing par Intérim plébiscitée par sa hiérarchie.

Regis Durand Chauchat

Partner at One Man Support
 
 
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

One Man Support lance The Independent, le Trophée de l'indépendant de l'année !

Clients / Entreprises

One Man Support s’engage à vous rappeler dans les 48h pour échanger avec un Partner et définir avec lui le profil exact recherché.

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire