Skip to content
Témoignages de Consultants

Guillemette

Management de transition

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de devenir Manager de transition ?

Après 10 premières années durant lesquelles j’ai fait mes armes dans l’agroalimentaire, j’ai rejoint les équipes d’Eurostar, avec Directrice marketing comme dernier poste.

J’ai alors travaillé alors avec des équipes très internationales et ai été enthousiasmée par le fonctionnement des équipes au UK, beaucoup plus libres qu’en France. L’équipe était composée de près de 30% d’indépendants.

Par ailleurs, j’ai, pendant quelques mois, eu recours à une manager de transition pour apporter des compétences clefs précises dont l’équipe n’avait pas besoin sur le long terme. Cette personne m’a beaucoup inspirée : son point de vue extérieur à l’équipe a énormément aidé l’équipe et m’a personnellement beaucoup enrichie.

Puis est venu le moment où j’ai ressenti le besoin de dégager un peu de temps pour l’association Seintinelles que j’ai cofondée et qui lutte contre le cancer. J’aspirais alors à plus de liberté et d’autonomie. Le souvenir de cette manager de transition et de ce mode de travail indépendant m’ont confortée dans mon choix de me lancer à mon propre compte.  

Pourquoi est-ce précieux pour les entreprises de recourir à des managers de transition ?

La vraie valeur ajoutée du manager de transition vient de sa posture : il est extérieur à l’entreprise, et n’est en mission que pour une période définie, par conséquent, il ne menace pas et n’est en compétition avec personne. Il est toujours une solution. Cette posture lui permet donc d’avoir des relations saines avec l’ensemble des équipes. 

En étant extérieur aux « jeux politiques » qui se tiennent dans l’entreprise, le manager de transition est en outre entièrement concentré sur sa mission : sa priorité est de délivrer, pas de gérer sa carrière.  

Le manager de transition n’étant jamais un danger, il entretient des relations saines en interne, et profite d’une parole très libre. Il peut dire ce qui n’est pas audible de la part d’un manager ou d’un collègue.

Si le manager de transition a une plus grande liberté de ton, il accueille et reçoit aussi en retour une parole plus franche, parole souvent libératrice pour les collaborateurs. Durant mes missions, je pense avoir été aussi utile par ma capacité d’écoute « neutre » que par les mots que j’ai eu pour les équipes.

On m’a un jour dit que le manager de transition « aère la pièce, et offre à tous une grande bouffée d’air frais ». C’est particulièrement juste lors de mes missions j’ai pu apaiser des situations, et être un vrai support pour tout le monde.

Pourquoi One Man Support ?

Ce que j’ai découvert en travaillant avec OMS, c’est que ce n’est pas du tout un cabinet de chasse « classique ». OMS est organisé de façon beaucoup plus horizontale que cela soit avec les consultants ou les clients. Les Partners chez OMS prennent le temps de comprendre les attentes et les enjeux de chacun. Les relations sont saines, bienveillantes et faciles. Je me reconnais complètement dans les valeurs d’OMS!

One Man Support lance The Independent, le Trophée de l'indépendant de l'année!

Clients / Entreprises

One Man Support s’engage à vous rappeler dans les 48h pour échanger avec un Partner et définir avec lui le profil exact recherché.

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire
Vous devez accepter d'être contacté par l'équipe de OMS.
Vous devez accepter d'être contacté par l'équipe de OMS.