Skip to content

Sommaire

Comment faire son étude de marché ?

Quand on se lance dans un projet ou que l’on crée son activité, il est nécessaire de réaliser ce que l’on appelle une étude de marché. Elle sert aussi bien à vérifier la faisabilité de son projet qu’à appuyer les données de son business plan au moment de contacter des organismes de financement. Pour cela, il est important d’être entouré de professionnels, de savoir où trouver les bonnes informations et de ne pas rater les étapes à suivre pour la réussir.

Qu’est-ce qu’une étude de marché ?

Il s’agit d’une étude, d’une analyse qui permet de délimiter précisément l’environnement dans lequel va s’insérer une entreprise que l’on souhaite créer, un projet que l’on souhaite mener à bien ou encore un produit ou un service que l’on voudrait proposer. Pour la réaliser, il est nécessaire de recueillir un certain nombre d’informations qu’il n’est pas toujours facile de trouver. Aujourd’hui, les entreprises n’hésitent pas à faire appel à des cabinets spécialisés ou des experts indépendants pour faire ce travail.

À quel moment faut-il réaliser l’étude de marché ?

En général, on fait cette analyse au moment de la création du projet, de l’entreprise ou du produit. Cela permet d’évaluer d’une part sa faisabilité et d’estimer sa pérennité. D’autre part, cela permet d’estimer son rendement potentiel. Dans ce cas, c’est la charnière entre la délimitation du projet et l’élaboration du business plan. Néanmoins, une étude de marché est nécessaire à d’autres moments. D’abord, cela permet de faire ce que l’on appelle de la veille stratégique pour observer les évolutions du marché. Il faut donc en faire une régulièrement pour s’adapter en cas de variation et saisir des opportunités. Ensuite, elle est aussi indispensable à chaque fois que l’on sort un nouveau produit ou un nouveau service.

Les étapes de la réalisation de l’étude de marché

Une étude de marché ne se résume pas à la seule analyse de l’environnement économique, mais elle doit faire remonter beaucoup d’autres informations. On les trouve auprès de l’Insee, de la Documentation française, du CREDOC, ou des chambres de commerce, des métiers et des fédérations professionnelles.

L’environnement social

L’analyse de l’environnement social va vous permettre à la fois de connaître les besoins des clients et aussi leurs attentes pour orienter éventuellement les cahiers des charges. On va principalement délimiter une zone géographique plus ou moins étendue, observer les habitudes de consommation, l’âge de la population, ses revenus et d’autres informations de ce type. Il est possible de les recueillir par l’intermédiaire d’une enquête ou trouver des enquêtes qui ont déjà été réalisées dans un secteur d’activité en particulier. Ciblez votre clientèle principale et secondaire ainsi que les personnes qui seraient susceptibles d’être des prescripteurs.

L’environnement juridique et politique du secteur

C’est une autre question importante à laquelle il faut répondre pour savoir quelles sont les perspectives du marché, les courants favorables et éventuellement les freins. Pour cela, il ne faut pas hésiter à consulter des experts dans ce domaine ou bien se renseigner sur les sites spécialisés dans l’accompagnement des entrepreneurs. C’est à partir de cette analyse que l’on va définir une partie de la politique commerciale ainsi que les choix politiques de l’entreprise. L’étude de l’environnement juridique va permettre d’en savoir plus sur la réglementation générale de son secteur d’activité. Cela va permettre d’optimiser sa fiscalité, de déterminer le choix de la forme de l’entreprise, d’être à jour sur les certifications, les autorisations et la mise en conformité. On va également se servir de ces données pour la gestion des risques.

L’environnement économique

C’est la phase la plus importante de l’étude de marché puisqu’elle consiste à analyser sa concurrence. Par cela, on entend le fait de connaître l’ensemble des produits similaires sur le marché, leurs atouts et leurs défauts. On cherchera aussi à identifier les entreprises concurrentes, leurs propositions et leur stratégie commerciale. Enfin, l’étude de l’environnement économique implique aussi de connaître ses fournisseurs, ses partenaires ainsi que ses éventuels prescripteurs.

L’environnement écologique

C’est une donnée de plus en plus importante à prendre en compte actuellement. Le facteur écologique est devenu très important dans le développement d’une stratégie commerciale, car c’est un enjeu sociétal. Il est donc intéressant de le prendre en compte pour développer son activité et son offre de produits et de services.

One Man Support lance The Independent, le Trophée de l'indépendant de l'année !

Clients / Entreprises

One Man Support s’engage à vous rappeler dans les 48h pour échanger avec un Partner et définir avec lui le profil exact recherché.

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire