Skip to content

Sommaire

Comment réussir une levée de fonds ?

Que ce soit pour la création d’une entreprise, pour son développement ou pour la sortie d’un nouveau produit sur le marché, il est souvent nécessaire d’obtenir des financements. Pour cela, il faut faire appel à des investisseurs. C’est ce que l’on appelle faire une levée de fonds. Pour convaincre les interlocuteurs de vous suivre sur un projet, quel qu’il soit, il est important de les rassurer sur la pérennité, voire sur la rentabilité de celui-ci.

Qu’est-ce qu’une levée de fonds ?

La levée de fond comme son nom l’indique est une recherche d’investissements financiers dans le cadre du développement d’un projet, d’une entreprise ou d’un nouveau produit. C’est pour cette raison que l’on distingue le capital d’amorçage (qui sert à financer le démarrage d’une activité ou la recherche dans le cadre d’un projet innovant), du capital de développement (qui va contribuer à accélérer la croissance de l’entreprise).

À qui doit-on s’adresser ?

Pour faire une levée de fonds, il est indispensable de bien identifier ses investisseurs. Pour cela, il faut bien les cibler soit dans son domaine d’activité, soit dans son secteur géographique ou encore en fonction de la nature et la destination de son projet. On peut faire appel à ceux que l’on nomme les « Business Angels », c’est à dire des investisseurs privés (souvent d’autres entreprises ou des particuliers). Les banques seront aussi à solliciter tout comme les fonds d’investissement privés. Il est également possible de recourir au dispositif France Investissement ou encore de trouver des financements publics auprès des collectivités territoriales. Aujourd’hui, les entreprises font aussi appel à des apporteurs d’affaires dans ce domaine et n’hésitent pas à s’adresser à des consultants indépendants pour intégrer les bons réseaux.

Comment réaliser un bon dossier d’appel ?

Pour convaincre les investisseurs de vous aider financièrement, il est nécessaire de leur présenter un dossier complet de présentation de votre projet.

Respecter le timing

C’est la première règle à respecter. Donnez-vous le temps de monter correctement votre dossier afin de ne pas être en retard ou de ne pas bâcler les derniers éléments. Il est donc important de respecter le bon timing. De plus, quand vous sollicitez des financements de certains organismes, les demandes sont parfois encadrées par des délais très stricts. C’est le cas des institutions publiques ou de certains organismes privés.

Préparer un business plan

Le business plan est certainement l’un des éléments les plus importants de votre dossier d’appel pour une levée de fonds. Il va contenir différents éléments. Pour commencer, il faut un résumé du projet en une page que l’on appelle « l’exécutive summary ». Ensuite, vous allez décrire votre entreprise et votre projet en détail et faire figurer les résultats de votre étude de marché. S’en suivra un exposé des points clefs de votre stratégie commerciale. Enfin, le business plan devra contenir les tableaux d’états financiers ainsi qu’un prévisionnel chiffré sur les trois prochaines années, voire plus s’il s’agit d’un très grand financement. C’est en partie avec ces documents que vous allez rassurer les investisseurs et leur donner envie de vous suivre.

Soigner sa présentation

Vous n’allez certainement pas vous contenter d’envoyer un simple dossier aux investisseurs. Il faut pouvoir être en mesure de le présenter correctement et pour cela de le connaître sur le bout des doigts. Vos interlocuteurs vont vous poser de nombreuses questions et il faudra avoir réponse à tout pour montrer que vous maîtrisez le projet de A à Z. Effectivement, les tableaux chiffrés du business plan ne sont que des chiffres, des hypothèses. Ce qu’ils veulent, c’est savoir si la ou les personnes à la tête du projet seront capables de le gérer même si les choses prennent une tournure différente. Il faut montrer que l’on est organisé, réactif, que l’on est capable de s’adapter et surtout que l’on a bien mesuré les risques pour les maîtriser. Certains entrepreneurs ou porteurs de projets n’hésitent pas à faire appel à des conseillers pour travailler leur présentation orale.

Travailler sa communication

Une bonne opération de levée de fond doit également être marketée. C’est pour cette raison que les experts conseillent généralement aux entrepreneurs et aux sociétés de soigner les supports de communication. Pour commencer, il est nécessaire de développer les supports papier comme les cartes de visite, les catalogues ou les maquettes par exemple. Mais aujourd’hui, il est important de développer également une stratégie de communication digitale pour avoir encore plus de visibilité et donc de légitimité vis-à-vis des investisseurs.

Développer son réseau

Développer sa visibilité n’est pas suffisant pour obtenir des financements. Il est également indispensable de développer son réseau professionnel. D’abord, cela permet de se faire des prescripteurs dans son secteur d’activité. Ensuite, cela permet de développer ses relations et éventuellement son influence auprès d’investisseurs potentiels. Enfin, cela permet d’échanger des informations et de pouvoir saisir davantage d’opportunités professionnelles.

La levée de fond nécessite un travail important qui va toucher beaucoup de domaines d’expertises. C’est en cela que les experts et les managers indépendants offrent une solution adaptée aux entreprises qui souhaitent se développer ou tout simplement financer leurs premiers pas.

One Man Support lance The Independent, le Trophée de l'indépendant de l'année !

Clients / Entreprises

One Man Support s’engage à vous rappeler dans les 48h pour échanger avec un Partner et définir avec lui le profil exact recherché.

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire