Skip to content

Sommaire

Qu’est-ce que le management de transition ?

Le management de transition est un procédé managérial par lequel la gestion d’une entreprise ou d’une branche est confiée de façon temporelle à un dirigeant externe pour conduire une période délicate de la vie de l’entreprise. En effet, s’il est jugé efficient, le manager de transition reçoit pour mission de relever des défis spécifiques.

D’abord utilisé en situation de crise telle que la fermeture de sites industriels ou le déficit de management, il renvoie de nos jours à un large éventail de situations telles que : l’introduction à la bourse, l’internationalisation, l’amélioration de la performance, gestion de crise, l’intégration de croissance externe en support aux investisseurs, etc. Tout type d’organisation peut avoir recours au management de transition.

Pourquoi un manager de transition ?

Le manager de transition est en général un dirigeant expérimenté, spécialisé dans une fonction ou secteur d’entreprise. Il s’agit pour lui de mettre ses compétences à la disposition de l’entreprise. Son recrutement se justifie par l’urgence et la complexité de la situation qui lui est confiée. Ce manager externe va ainsi apporter son expertise à la résolution d’une problématique nouvelle pour l’organisation.

Comment se déroule le management de transition ?

Le management de transition se fait en général en 5 étapes types. La première étape consiste à définir et à comprendre les objectifs de l’entreprise à l’aide d’un cahier des charges. La deuxième étape consistera à recruter un manager ayant l’expertise et l’expérience dans le domaine considéré. Il faudra par ailleurs concevoir un plan d’action qui reconstitue les sujets à traiter et actions à mener.

Ce plan définit les personnes responsables de ces actions et fixe leurs délais d’exécution. Le manager déroule son plan en synergie avec les équipes internes de l’entreprise. Aussi, il faudra utiliser des indicateurs vérifiables pour le suivi de la mission. Enfin, il faudra concevoir pour la direction de l’entreprise ou au successeur du référent de transition une feuille de route détaillée pour la continuité des opérations.

Le manager de transition joue donc deux rôles : d’une part celui de conseiller et d’autre part, celui de chef de projet. La mission d’un manager de transition va de 6 à 18 mois en général. À la fois décideur, homme d’action et de projet, le manager de transition apporte des solutions adaptées aux réalités des équipes sur le terrain.

Trois types de statuts peuvent répondre au poste de manager de transition :

  • Le portage salarial : il associe la qualité d’indépendant au statut de salarié.
  • le free-lance : Entant qu’indépendant, il lui revient de démarcher les entreprises qui auraient besoin de ses services.
  • Le CDD : C’est un salarié de l’entreprise, avec tous les avantages y afférents, pour une durée déterminée.

Les avantages et inconvénients du management de transition

Le management de transition permet à toute structure de profiter d’une expertise opérationnelle sur une durée déterminée pour la mise en œuvre de projets de grande envergure. Le manager de transition, libre de toute contrainte de carrière au sein de l’entreprise, se concentre uniquement sur les résultats à atteindre afin d’assurer la réussite de sa mission. Il est rapidement disponible et immédiatement opérationnel.

La structure n’a pas à enclencher une procédure de recrutement et évite par ailleurs la surexploitation de ses ressources internes. Son adaptabilité et sa performance participent à sa valeur ajoutée pour l’entreprise.

Le manager de transition occupe toutefois une position sensible dans l’entreprise. Sa réussite dépend de sa capacité à souder les collaborateurs autour du projet considéré et à justifier sa mission.

Qu’est-ce que le management des risques ?

One Man Support lance The Independent, le Trophée de l'indépendant de l'année !

Clients / Entreprises

One Man Support s’engage à vous rappeler dans les 48h pour échanger avec un Partner et définir avec lui le profil exact recherché.

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire