Skip to content

Sommaire

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Si le portage salarial existait depuis les années 1988, en raison de l’article qui encadre son exercice, ce ne sera qu’en 2005, qu’il connaîtra une grande expansion. Qu’est ce donc que le portage salarial ? Quels sont les acteurs de ce type d’emploi ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est une nouvelle forme d’emploi, qui se met en milieu du travail indépendant et du salariat. Ce type d’emploi concerne principalement ceux qui ont une longue expérience dans leur secteur d’activité, et qui ont un contrat de travail en bonne et due forme.

C’est donc un compromis entre le consultant indépendant et le travailleur à plein temps.

Le fonctionnement du portage salarial

Si le portage salarial paraît attrayant, il est cependant encadré par des règles et des lois fermes. C’est un emploi où l’on retrouve trois acteurs principaux. Le premier acteur est le consultant en portage salarié, ensuite la société en portage salarié et enfin, le client.

Cette transaction triangulaire suit une procédure très ferme et stricte. Le salarié en portage choisit tout d’abord la société en portage dans laquelle il désire être hébergé ou domicilié, et celle-ci, par la suite, choisit les tâches qui conviennent plus à ses qualifications et aspirations. C’est après avoir choisi les tâches à accomplir, que la convention de portage salariale sera signée avec la société de portage.

Le client quant à lui, peut être une entreprise, un particulier, une collectivité, une association ou autre. Ce client a donc droit à un contrat de prestation établit de concert avec le porté salarié.

La société en portage est donc un intermédiaire entre le client et le porté salarié. Elle s’assure de toutes les procédures administratives et prélève et les charges obligatoires, ainsi que les frais de gestion. Le reste, qui s’élève à environ 48 % du montant total, est reversé au porté salarié.

Les avantages du portage salarial

Si nous connaissons les acteurs du portage salarial, et les clauses qui entourent cette profession, il faudrait à présent se pencher sur les avantages qui y sont liés.

  • L’autonomie du consultant et de la société en portage

Quand on parle d’indépendance, il faut considérer en premier lieu, la gestion libre du temps qu’une entreprise laisse à ses consultants. En effet, le consultant en portage, jouit d’une grande autonomie, quand il s’agit de définir ses plages horaires de travail, sa disponibilité. Cette flexibilité, lui permet de bien orienter ses priorités, de coordonner sa vie professionnelle et privée.

Son rendement est donc bien meilleur, par rapport un travail sous pression, dans un cadre qui ne répond pas toujours à ses attentes. La gestion du temps est le premier élément qui rend proactif le porté salarié, le choix du cadre de travail vient s’ajouter en second point.

En effet, le portage salarial permet au consultant de choisir librement son cadre et son lieu de travail. Souhaite-t-il travailler en coworking ? À la maison ? Dans un bureau affecté à cet effet ? Il est libre d’en décider. L’entreprise est donc exemptée de ces choix, qui peuvent être un coût pour son fonctionnement.

En parlant toujours d’autonomie, le consultant en portage décide de ses tarifs avec le client, et lui permet de discuter selon ses convenances, ses capacités. Il prend cependant aussi en compte de ses compétences, des spécificités de sa fonction, et d’autres considérations qui peuvent échapper à ceux qui ne sont pas de son domaine. Dans ce cas, l’entreprise est juste un arbitre, et ne risque donc pas de surestimer ou de sous-estimer le travail du consultant en portage.

  • Le risque zéro

Le porté salarié ne s’englue pas dans des transactions faramineuses et des tractations qui l’épuiseront.

Tout d’abord, il ne fait face à aucune des obligations auxquelles sont confrontés les créateurs d’entreprise. Il n’a pas d’obligation vis-à-vis de la création, de la déclaration ou de la cessation d’une entreprise. S’il veut cesser son contrat ou se réorienter, il a une seule chose à faire : le déclarer à la société de portage dans laquelle il a été domicilié.

  • Une gestion administrative simple

Le consultant en portage, est libre vis-à-vis des procédures administratives lourdes. La gestion des facturations, des déclarations de charge et autres procédures, lui sont assurées par la société de portage avec laquelle il travaille.

La seule tâche qui lui incombe est bien celle de déclarer ses frais professionnels et sa masse horaire dans un contexte mensuel de travail.

L’avantage pour une entreprise en portage salarial, dans ce contexte, est celui de déléguer quelques tâches au consultant. Elle peut également suivre de près, le flux des entrées et sorties en termes de la masse horaire liée au travail de ses consultants.

Les inconvénients du portage salarial pour une entreprise

Le portage salarial, comme tout système, a aussi ses revers. Les quelques inconvénients se retrouvent dans la difficulté pour la société de portage à gérer ses consultants.

En effet, cette dernière ne peut pas avoir ses consultants quand, où et comme elle le voudrait. Ceci est dû à la grande autonomie du salarié en portage.

Ensuite, les cotisations sociales du salarié en portage sont plus grandes que celles d’un simple employé, et cela représente un coût élevé pour l’entreprise.

One Man Support lance The Independent, le Trophée de l'indépendant de l'année !

Clients / Entreprises

One Man Support s’engage à vous rappeler dans les 48h pour échanger avec un Partner et définir avec lui le profil exact recherché.

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire